pedicure qui dure

Des orteils frais et impeccables ça se travaille. Comme pour les mains, de jolis pieds exigent une pédicure soignée. Comment réussir et faire durer sa pédicure maison ? Voici nos astuces pour chouchouter vos pieds en adoptant les bons réflexes.

 

1. Un bain de pieds

Inutile de passer une heure à appliquer votre vernis si, hormis les ongles, les pieds sont aussi bien entretenus qu'un no man's land, secs, craquelés et vierges de tout entretien.

Avant de cibler les ongles, pensez donc à préparer leur environnement : malmenés dans les tongs et sandales tout l'été ou enfermés dans des baskets, vos pieds réclament un peu de douceur et de réconfort. Outre l'indispensable exfoliation hebdomadaire, prenez l'habitude, quand vous avez le temps, de vous offrir un  bain de pieds chaud dans lequel vous pouvez verser quelques gouttes d'huile essentielle de lavande relaxante. Autre option : infusez des feuilles de tilleul aux vertus apaisantes pour les pieds endoloris.

2. De l'huile d'olive ou d'amande douce hydratante

Si vos  pieds sont très secs , continuez cette cure en massant vos pieds avec de l'huile d'olive nourrissante. Vous pouvez profiter ce soin nourrissant toute la nuit en enfilant une paire de chaussettes que vous gardez au coucher après application de l'onguent. Pratique pour bichonner ses pieds l'hiver !

Si vous êtes friande des nouveautés, sachez qu'il existe même des masques-chaussettes qui se chargent d'exfolier ou d'hydrater vos pieds.

Au quotidien, hydratez vos pieds avec un peu de crème ou d'huile d'amande douce.

Contre la corne aux pieds , fréquente après un été à avoir goûté aux plaisirs des balades à "nu", utilisez une pierre ponce pour la retirer. A faire sur "peau ramollie" après un bain par exemple.

3. Bien nourrir ses ongles

Ça y est, les pieds sont bien hydratés, vous pouvez vous occuper des ongles. Là aussi, l'hydratation est importante. Comme pour les mains, les soins (crème ou huiles pour mains ou pieds) s'utilisent aussi pour les phanères. Ils vont nourrir en profondeur et protéger des agressions extérieures.

4. Bien couper ses ongles

Une mauvaise coupe et c'est l'ongle incarné. Munissez-vous de préférence d'une lime pour les arrondir.

5. Pas de vernis sans base et top coat

Après avoir pris soin de nettoyer vos ongles de tout résidu de manucure passée, vous pouvez procéder à la pose de vernis.

Comme pour les  manucures , commencez avec une couche de "base coat". Celle-ci va protéger votre ongle du risque de cassure et prévenir également l'écaillement du vernis. La base garantit aussi une tenue plus longue du vernis. Pensez à retirer les débords avec un coton-tige imbibé de dissolvant.

Après la base, passez au vernis de votre choix, en insistant bien sur le bord supérieur de l'ongle, la partie qui a tendance à s'écailler le plus rapidement.

Terminez la pédicure avec une couche de top coat qui va apporter du brillant, protéger et prolonger la tenue.

5 conseils pour renforcer ses ongles ;

 

Ongles mous, cassants, qui s'effritent ou se dédoublent ? Ce n'est pas qu'un souci esthétique, c'est aussi un signe de fragilité des phanères. Pour leur redonner de la vitalité et afficher de jolis ongles, on suit les recommandations d'un spécialiste.

1. Pour des ongles solides, éviter l'eau et les produits chimiques

C'est la cause la plus fréquente de la fragilité des ongles . Si vous êtes dans l'obligation de vous laver les mains très souvent, toutes les heures par exemple, vos ongles risquent fort d'en souffrir. Idem si vous bricolez : les produits chimiques abîment les ongles, a fortiori quand ils sont déjà fragilisés. La parade, c'est de porter des gants pour les travaux ménagers, pour le bricolage et de masser une noisette de crème très hydratante et réparatrice sur les mains et les ongles, après chaque lavage. Pour sécher vos mains, une serviette vaut mieux qu'un sèche-mains dont l'air chaud est desséchant.

2. Limiter le vernis et les faux ongles

Porter du vernis toute l'année sans faire de pause, peut se révéler nocif pour les ongles... Si vous devez en porter par obligation professionnelle, alternez avec un vernis brillant durcisseur. Vos mains auront l'air soignées, et ce vernis transparent jouera son rôle traitant.

Autre souci, les faux-ongles ou les ongles semi-permanents. A éviter le temps que vos ongles retrouvent une santé. Si vous ne pouvez vous en passer, laissez respirer vos ongles au moins trois mois entre deux poses. Le moment le plus délicat reste la dépose : si elle est mal faite ou avec des outils en métal, la plaque de l'ongle risque d'être abîmée. Des micro-fissures se forment et l'ongle repousse fragilisé. Attention de plus à ne pas abuser du bloc polissoir, il peut être redoutable en affinant exagérément l'épaisseur de l'ongle !

3. Masser ses doigts pour renforcer ses ongles

Pendant la période de convalescence de vos ongles, coupez-les courts afin d' éviter qu'ils ne se déchiren t. Limez doucement les éventuelles aspérités. Traitez-les régulièrement avec un vernis nourrissant et durcisseur (tel que Si Nails d'Auriga). Utilisez un dissolvant très doux sans acétone. Le soir, avant de vous coucher, massez-les avec une crème ou une huile nourrissante (Nailactan de Mavala, Soin ongles et cuticules de So' Bio), avec un petit mouvement circulaire qui englobe tout le pourtour de l'ongle. Vous pouvez également faire comme les Marocaines qui baignent leurs doigts dans un bol d'huile d'argan pour les nourrir. Il suffit ensuite de masser le produit pour le faire pénétrer dans l'ongle. C'est aussi bon pour assouplir et hydrater les cuticules.

4. Faire une cure de compléments alimentaires

Ces produits sont destinés le plus souvent à la fois aux cheveux et aux ongles, car ce sont tous les deux des phanères. Ils contiennent plusieurs vitamines du groupe B et des acides aminés soufrés. "Ils font du bien aux ongles à long terme, le traitement doit donc durer six mois minimum. On peut prendre une demi-dose par rapport aux préconisations, mais on la prendra deux fois plus longtemps", recommande le Dr Roos. Attention également aux régimes alimentaires carencés : "Quand on est végétarien ou qu'on est un peu difficile sur la nourriture, on peut manquer d'éléments nutritifs nécessaires à la bonne santé des ongles ", poursuit la dermatologue.

4. Faire une cure de compléments alimentaires

Ces produits sont destinés le plus souvent à la fois aux cheveux et aux ongles, car ce sont tous les deux des phanères. Ils contiennent plusieurs vitamines du groupe B et des acides aminés soufrés. "Ils font du bien aux ongles à long terme, le traitement doit donc durer six mois minimum. On peut prendre une demi-dose par rapport aux préconisations, mais on la prendra deux fois plus longtemps", recommande le Dr Roos. Attention également aux régimes alimentaires carencés : "Quand on est végétarien ou qu'on est un peu difficile sur la nourriture, on peut manquer d'éléments nutritifs nécessaires à la bonne santé des ongles ", poursuit la dermatologue.

5. Prendre soin de ses mains

Pour favoriser la pousse des ongles, il faut améliorer la vascularisation jusqu'aux bouts des doigts. Dès qu'il fait froid, pensez à porter des gants suffisamment chauds. Surtout si vous avez tendance à avoir les mains tout le temps froides, car si les vaisseaux sont contractés, le sang n'arrive plus jusqu'aux ongles. "Il est difficile de retrouver des ongles solides, surtout quand les années passent, explique la dermatologue. La ménopause ou l'arrêt d'un THS peut avoir un impact sur les ongles. Il faut donc limiter les facteurs aggravants, et bien les protéger pour éviter que leur état ne s'aggrave."

VOUS SAVEZ TOUT ALORS A VOUS DE JOUER !!!!!!!!!!!