hello !!!!! une de mes amie porte que des chaussures sans talon ( la seul :) ) elle se plaint tout comme nous de douleurs aux pieds alors quelle porte jamais de talon ? alors du coup les chaussures sans talons c'est mauvais aussi ?

donc voici quelle-que conseils !!!!!!!!!

Je conseil mes amies sur le choix et le port de haut talon et meme des demonstrations si si !!!!!!!!! quoi de mieux un oeil masculin sur un objet aussi féminin que les talons ...

Une explication s'impose c'est parti :

 

Si les consommateurs ont généralement conscience des problèmes que peut générer le port de très hauts talons, ils ignorent bien souvent s'exposer également à des pathologies à porter des chaussures trop plates.
Afficher l'image d'origine
mouais moi j'aime pas hein !!!!!!!!
Bien sûr, il peut créer des problèmes mais pas particulièrement des dangers. Les problèmes causés par les ports de chaussures plates sont les mêmes que ceux qu'entraine le port répété de talons hauts. La première conséquence est bien évidemment la mal position du corps. La marche étant une suite de chutes rattrapées, comme la course, dans laquelle les petits orteils servent à gérer équilibre. C'est eux qui récupèrent le poids du corps. Ainsi, lorsque les chaussures portées sont trop plates, les petits orteils n'ont plus de contact avec le sol, et les talons trop hauts posent le même problème.

Quelles sont exactement les pathologies que le port de chaussures plates peut causer ? 

Des chaussures trop plates peuvent à l'origine de l'augmentation du valgus arrière du pied, c'est-à-dire l'arrière de la cheville. Cela peut aussi entrainer la déformation des orteils en griffe, les hallux valgus, autrement appelés oignons, les apparitions de cors, toutes ces pathologies étant liées à une mauvaise position des orteils. Les chaussures trop plates peuvent également provoquer des douleurs au niveau du bassin ou encore dans le cou.


Quelle est la hauteur idéale pour un talon de chaussure ?

Je conseille généralement un talon de trois centimètres. Le gros souci n'est pas de porter des talons, le problème est en fait d'alterner entre des talons très hauts et des chaussures plates. Car avec un talon haut, les genoux sont pliés alors qu'une chaussure plate requiert l'hyper-extension des ligaments du  genou. Pour le corps, c'est cette alternance qui crée des pathologies. Si l'on peut se permettre d'alterner entre des talons de 5 à 6 cm et des chaussures plates, passer de 10 cm à du plat est à proscrire.  Pour ce qui est des chaussures compensées, je n'ai pas d'avis particulier mais je dirais que c'est la hauteur du talon qui compte et pas la hauteur de la semelle, angulation que prend la cheville sur la chaussure.


Quels doivent être les critères lorsque l'on choisit de porter des chaussures plates ? A quelle fréquence conseillez-vous d'en porter ?

Quoiqu'il en soit, je préfère encore que mes patients mettent des chaussures plates car sur les talons hauts, la déformation est plus rapide.

La qualité de la chaussure, il faut être bien dedans. Il faut qu'elles soient suffisamment larges, suffisamment grandes pour que le pied soit bien. La tige, c'est-à-dire la partie de la chaussure qui englobe le talon, doit être assez rigide pour maintenir le corps dans l'axe. D'une manière générale, il faut que l'axe du corps soit légèrement en avant pour permettre l'appui sur les petits orteils.

Comment prévenir et traiter les pathologies une fois qu'elles sont là ?

Les pathologies se traitent avec des semelles orthopédiques mais on peut aussi les prévenir avec des semelles.  Les activités comme la gymnastique ou encore le yoga font également office de prévention car elles font travailler l'appui sur les orteils. Et lorsqu'on ne peut plus entrer dans une paire de chaussures, reste la chirurgie. Il faut s'inquiéter lors des premières inflammations du gros orteil. Cela commence toujours par le gros orteil car la propulsion se fait sur les gros orteils. Il doit faire le mouvement de déroulé du pas


Les pathologies causées par les chaussures plates

Les podologues alertent sur les risques de porter quotidiennement des chaussures plates. Elles peuvent :

  • augmenter le valgus arrière du pied, au niveau de la cheville ;
  • déformer les orteils (orteils en marteau) car le pied est maintenu seulement un peu à l'avant et à l'arrière ce qui favorise la crispation du pied, et surtout des orteils ;
  • provoquer des douleurs au niveau du bassin et du cou, la semelle étant la plupart du temps trop fine pour absorber les chocs de la marche sur le bitume ;
  • faire apparaître des cors ou, plus embêtant, un hallux valgus dû à la mauvaise position des orteils dans la chaussure.

Quelles chaussures choisir ?

Idéalement, il faut opter pour des chaussures ayant un talon de trois centimètres, suffisamment larges pour que le pied soit confortable à l'intérieur, et avec une tige rigide pour bien maintenir le pied dans l'axe.

Il n'est pas question, pour autant, de reléguer ses ballerines, mocassins ou stilletos au fond du placard. Mais il faut les porter avec modération.

Faire travailler ses orteils

Et si vraiment, on est adepte du plat quelle que soit les circonstances, il faut alors pratiquer régulièrement de la gymnastique ou du yoga, deux activités qui font travailler les orteils.

Idéalement, il faudrait changer de chaussures chaque jour, ce qui  permet d'alterner chaussures à talons (pas plus de 3 ou 4 cm) et chaussures plates.

 

Attention aux chaussures trop étroites !

 

Les chaussures que nous achetons ne sont pas bien adaptées à notre morphologie. Résultat : nos pieds souffrent, et à la longue durillons, callosités, voire hallux valgus, s'installent.

Nous ne serions pas chaussées à la bonne taille ! C'est le message que vient de rappeler l'Académie de médecine. La raison : les chaussures industrielles sont standardisées, avec une seule largeur par pointure.

La pointure est déterminée par la longueur du pied

C'est la longeur du pied qui détermine la pointure. Par exemple, une pointure 38 correspond généralement à une longueur de pied de 23,4 cm. Or, pour être correctement chaussée, il faudrait tenir compte de deux mesures : la longueur du pied, mais aussi sa largeur.

N'achetez pas de chaussures après avoir marché ou être restée debout longtemps, ou en cas de chaleur, car les pieds ont alors tendance à gonfler

si vous étrenner des nouvelles chaussures,

-      portez-les le soir chez vous une semaine avant la fête pour les “faire”,

-      faites vous une bonne petite pédicure maison : ongles coupés, bien brossés, et un soupçon de crème hydratante, pour éviter toute gêne ;

Les talons peuvent être bénéfiques dans certaines pathologies ......

Marcher constamment à plat n'a pas de conséquence néfaste sur le corps : les hommes n'ont jamais de chaussures à talons ( LOL ) et ils ne s'en portent pas plus mal pour autant. Les talons ne sont pas bénéfiques en soi.

Néanmoins ils peuvent apporter une réponse à certains problèmes. Dans ces cas particuliers, les talons doivent avoir une hauteur précise adaptée à chaque pathologie pour apporter un soulagement.

  • En marchant avec des talons, notre genou se fléchit par engagement de la rotule dans sa gouttière, ce qui est bénéfique en cas d'instabilité de la rotule chez la jeune fille.

  • En cas d'arthrose qui enraidit la cheville, les chaussures à talons sont recommandées car elles permettent de se maintenir sans prendre appui sur la zone douloureuse.

  • Les talons peuvent être utiles pour celles qui auraient les pied un peu plats, car leur courbure permet de creuser le pied.

  • Marcher avec des talons détend l'arrière-pied, ce qui permet de soulager les tendinites du talon d'Achille et les aponévrosites plantaires (inflammation de l'aponévrose, qui unit l'avant et l'arrière du pied au niveau de la plante du pied).

voili c'est finiiiiiiiiiiii

     @bientot et en talons ?